24 septembre 2018

2. Pour les jeunes européens de 18 ans : la dotation universelle !

8 propositions positives, offensives et claires

Résultat de recherche d'images pour "données"

Salariés indirects des GAFA, nous réclamons une dotation universelle.

La révolution numérique voit naître des entreprises géantes incontournables sur leur segment.

Elles possèdent la caractéristique d’étouffer la concurrence et de rafler la mise. Leurs actionnaires restent inconnus. Elles se situent un peu partout dans le monde, en particulier, dans ces coins de la planète à l’optimisation fiscale maximale, grâce à une législation souple et accommodante.

Elles emploient très peu de personnes à proportion de leur chiffre d’affaires, elles dégagent un cash flow impressionnant pour rémunérer les actionnaires.

Leurs navires de proue sont les GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazon). Aujourd’hui, d’autres géants chinois émergent.

Ces méta-entreprises comprennent comment capitaliser sur le dos de leurs clients : collecte de données à l’insu ou pas des consommateurs. Ces données sont traitées par des algorithmes, agrégées et valorisées, puis revendues, en premier lieu, aux annonceurs de publicités.

Nous sommes devenus des ouvriers virtuels des GAFA avec bénéfices bien réels pour ces compagnies.

Pour la première fois dans l’histoire des révolutions industrielles, nous sommes face à un phénomène de captation presque unilatérale de la valeur ajoutée. « The winner takes all. »

Presque 100% de la valeur ajoutée part dans la poche des GAFA !

Jamais la répartition entre Capital et Travail ne connaît un tel déséquilibre depuis l’ère industrielle moderne. Les gains de productivité ne sont plus redistribués.

L’Union européenne tente vainement, depuis plusieurs années, de rééquilibrer le jeu. 6 ans de procédures, vaines contre Google Shopping, une amende record contre l’Irlande et Apple dont on se demande si elle sera payée un jour. Des projets de taxes sur les GAFA aussi dangereuses qu’une piqûre de moustique sur un éléphant.

Il faut une autre méthode, une autre ambition et une volonté plus ferme. L’enjeu est de rééquilibrer le rapport de force entre capital et travail.

Une dotation universelle substantielle pour tous les jeunes européens permettra d’avancer vers une juste redistribution. Chaque jeune aura ainsi un sérieux coup de pouce pour commencer sa vie, financer ses études, sa formation ou monter son entreprise.

L’Europe est le bon levier pour agir et restaurer l’autorité de la sphère publique sur les GAFA. Elles seront mises à contribution pour le financement européen de la dotation universelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.