27 mars 2020

Covid19 : Inégalité sanitaire

Par Gaël Brustier


La crise sanitaire du COVID-19 menace tout le monde mais d’abord les plus fragiles.

Les personnes âgées sont particulièrement exposées, on le sait. Elles sont aussi, de facto, souvent coupées de leur famille, de leurs proches, par les strictes règles du confinement, notamment dans les EPHAD.

D’autres publics sont également en grand danger. Les SDF, fragilisés par des mois ou des années de rue sont des sujets risquant particulièrement leur vie dans cette épreuve. Il suffit d’observer les scènes de misère et de détresse au coin de nos rues pour comprendre que jusqu’à cette crise sanitaire globale et malgré les promesses faites à chaque campagne électorale, les SDF ne sont pas la priorité politique.

Autres personnes exposées, voire surexposées au COVID-19, les toxicomanes. Les Parisiens assistent avec horreur au développement de la « Colline du Crack », ce lieu de campement et de deal du crack situé Porte de la Chapelle. Particulièrement désocialisante, en croissance exponentielle, cette drogue accélère le déclin immunitaire et physique de ses victimes. D’autres toxiques sont hélas à l’œuvre et exposent une Le non règlement de cette question sur le long terme risque de créer une crise sanitaire dans la crise sanitaire.

Enfin, la situation des structures hospitalières psychiatriques, dégradée par des années de négligence de l’Etat est des plus graves : lits de facto basculés au service de la lutte contre l’épidémie et fermeture temporaire des structures de proximité restantes contribuent à rompre le lien thérapeutique, à interrompre suivi et traitement de cas qui nécessitent parfois pourtant soins et attentions. Les contrecoups de l’épidémie risquent hélas, dans ce secteur, d’être des plus rudes.

La crise sanitaire que nous vivons rend plus dramatique encore des situations marquées par le sceau de la précarité et de la misère. Il est temps de repenser l’action de la puissance publique en la matière et l’idée que la société se fait de ces sujets.

https://www.facebook.com/groups/171451933557529/
Vous souhaitez recevoir La Lettre l’Engagé(e) directement dans votre boite mail ? Envoyez-nous un mail à l’adresse suivante : lengagee.lettre@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.