19 avril 2020

Des masques et des tests pour tous !

Par Yoan Hadadi


Les dernières semaines ont été marquées par les prémices d’un débat autour de la notion de tracking. Dans le cas présent, une application serait lancée par le gouvernement afin de conserver les différents contacts établis entre individus permettant d’établir une véritable traçabilité humaine. Sans entrer dans la technique, le gouvernement français pencherait pour le modèle technologique Bluetooth, notamment retenu par Singapour. Il serait dès lors possible d’alerter toutes les personnes ayant été en contact avec un individu contaminé par le covid-19.

Cependant pour avoir un impact, ce type d’approche implique deux éléments majeurs. Qu’au moins 60% de la population utilisent l’application en l’installant sur son smartphone (ce qui suppose de posséder ce type d’appareil) et que des tests massifs soient mis en œuvre afin de procéder à l’isolement des personnes contaminées.

A ce stade, nous constatons que la France ne remplit pas au moins l’une des conditions puisqu’elle se trouve malheureusement dans l’incapacité de procéder à des tests massifs.

L’autre condition, celle d’une large couverture, reposerait inévitablement sur le consentement eut égard aux dispositions du Règlement Général de Protections des Données. Se poserait alors la question d’un consentement éclairé et libre dans un contexte de crise sanitaire où par exemple avec certains magasins demandant à leurs clients de prouver qu’ils sont sains. Comment le faire sans l’application ?

Pourquoi, dès lors, le gouvernement envisage-t-il d’engager ce type de démarche dont les effets sur les libertés individuelles ne seraient pas sans conséquence ? Pourquoi lancer ce ballon d’essai dans l’opinion en laissant entrevoir toutes les faiblesses d’un dispositif qui n’a pas été pensé ? Ne s’agirait-il pas là de dévier le regard de nos concitoyens sur les enjeux directs et essentiels posés par la situation ?

Des masques pour tous et des tests généralisés, une véritable stratégie de sortie du confinement présentée de manière claire et garantissant l’ensemble des libertés individuelles. Que l’on apporte des réponses aux parents des enfants dont on nous dit qu’ils devraient bientôt retourner à l’école, aux entreprises que l’on incite à reprendre leurs activités, …

Quel est le protocole de sortie du confinement ?

Voilà ce que nos concitoyens attendent.

https://www.facebook.com/groups/171451933557529/
Vous souhaitez recevoir La Lettre l’Engagé(e) directement dans votre boite mail ? Envoyez-nous un mail à l’adresse suivante : lengagee.lettre@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.