24 septembre 2018

5. Une Europe sans glyphosate et sans Monsanto

8 propositions positives, offensives et claires

Résultat de recherche d'images pour "glyphosate monsanto"

Aux Etats-Unis, la justice américaine vient enfin de reconnaître Monsanto coupable d’avoir déclenché le cancer d’un fermier en cachant la dangerosité du glyphosate, principe actif du fameux désherbant, le Round up. Quelques semaines plus tard, curieusement, les députés français LREM rejettent, en pleine nuit, l’inscription dans la loi de l’interdiction de ce produit.

L’Union Européenne doit être ambitieuse sur ce sujet, à la pointe du combat et échelon pertinent pour lutter efficacement contre le lobby Monsanto/Bayer.

L’Europe doit protéger ses peuples des dérives des grands groupes âpres au gain, et sans conscience au plan de la santé publique.

Votée pour cinq nouvelles années en novembre dernier par les états membres, l’autorisation basée sur un mensonge que se racontent des politiques, dont notre Ministre de l’Agriculture, démontre la perméabilité des dirigeants au lobby de la chimie, et l’aveuglement face à la triste réalité : cancer des agriculteurs, sols empoisonnés. Cependant, aux produits toxiques, dangereux pour notre santé, beaucoup d’agriculteurs préfèrent les méthodes naturelles, telles que la rotation des cultures ou le paillage.

Le glyphosate doit être définitivement interdit.

Cette interdiction ouvrira la voie à la prohibition dans l’espace européen d’autres produits agricoles tout aussi dangereux et utilisés chaque jour dans une optique d’optimisation économique et au mépris de la santé des citoyens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.