28 juin 2024

La dotation universelle

Peut-être que c’est la dernière lettre de l’engagé.

Peut-être que demain notre pays sera gouverné par une force politique qui s’inspirera de ses modèles : hongrois russe ou trumpiste et qui par conséquent bâillonnera ses oppositions.

C’est parce que nous sommes dans un moment si dur, dans un moment où les affects sont si largement mobilisés qu’il nous faut prendre du recul. Je vais donc vous parler avec ce papier d’une idée que vous avez déjà certainement vu passer ici : la dotation universelle. La montée de l’extrême droite c’est une défaite de la gauche et de la République. C‘est une défaite de la République parce que celle-ci ne tient plus ses promesses et ne fait même plus espérer. La proposition d’une dotation universelle de 50000€ à 18 ans a, au-delà de l’objectif de lutte contre les inégalités et les objectifs macroéconomiques, un but symbolique et philosophique : celui de redonner à la République des lettres de noblesse. En effet nous devons tous comprendre que lorsque notre régime politique ne fait plus espérer il est normal que d’autres forces politiques, qui sont essentiellement contre la République, puissent atteindre de tels niveaux.

Cette dotation universelle vise à reconnaître chaque individu comme citoyen indépendant et autonome à ses 18 ans.Lorsque l’on atteint la majorité civique il est normal d’avoir les mêmes chances dans la vie qu’un autre citoyen. Cette dotation met par ailleurs l’accent sur les inégalités de patrimoine, de revenus et de situations qui sont les résultats le plus souvent du hasard. Une République sociale démocratique laïque et indivisible ne saurait accepter que le sort de ces citoyens se règle au seul hasard. Notre régime politique s’est fondé sur un principe simple, celui de la méritocratie. Celui-là est évidemment décrié et a raison puisqu’il n’est pas vrai de dire que on s’en sort selon le travail fourni à l’école. Des prédispositions sociales nous permettent de réussir ou pas. Bourdieu l’a démontré avec la notion de reproduction sociale.

Cette dotation universelle vise à reconnaître les aptitudes de chacune et de chacun, c’est la raison pour laquelle elle est la même pour tous, elle est universelle et reconnaît l’individu non pas en tant que « fils de » mais en tant que citoyen de la République.

Ces 50000€ peuvent être financés. Nombreux parlent aujourd’hui du programme soi-disant infinançable du Nouveau Front Populaire. Ce programme aurait pu reprendre cette idée à son compte. Concrètement, 50000€ à tout citoyen de 18 ans par an coûte 40 milliards d’euros. La source de financement peut être plurielle. Nous pouvons taxer les GAFAM (Google Amazon Facebook Microsoft), ces grandes entreprises du numérique qui profitent des données personnelles des plus jeunes pour prospérer. Nous pouvons aussi taxer plus durement la transmission du patrimoine des plus aisés puisque aujourd’hui les inégalités de patrimoine sont bien plus importantes qu’elles n’ont pu l’être notamment en comparaison avec les inégalités de revenus.

Par ailleurs lorsque l’on a pensé la sécurité sociale il n’était pas question d’abord de son financement, il était question d’un d’unidéal. C‘est la même chose avec la dotation : pour l’autonomie,pour ne plus avoir à penser au paiement du loyer, du transport ou des études !

La dotation universelle de 50000€ pour tous c’est la promesse d’une République renouvelée qui donne à chacune et à chacun les mêmes chances et qui permet l’émancipation de toutes et tous à la majorité civique.

C‘est ça la République.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *