24 septembre 2018

Européennes 2019 : des enjeux cruciaux et inédits.

Par Julien Dray

La campagne des Européennes 2019 ne ressemblera à aucune des précédentes.

Les changements brusques des dix dernières années à l’échelle internationale au plan économique, politique, diplomatique, et leurs conséquences sur le continent Europe, créent une nouvelle situation objective.

Ces deux dernières années accélèrent ce processus, Brexit, l’arrivée au pouvoir en Pologne, en Autriche, en Italie de forces hostiles à l’Union Européenne, voire anti-démocratique. L’affrontement ouvert entre des gouvernements légitimes et opposés à la majorité politique qui gouverne depuis 30 ans.

Cette bataille tend à remettre en cause les fondements démocratiques de l’Europe des 28. Une sorte de délitement s’opère devant nous.

En France l’élection présidentielle de 2017, avec la victoire de Macron, la présence au second tour de Marine Le Pen, exprime sous sa propre forme, cette situation européenne, un jeu de chamboule tout et une montée des forces hétérogènes, hors des partis traditionnels.

En juin 2018, un regroupement, hostile à l’accueil des migrants, s’opère entre la Hongrie, Pologne, République Tchèque, Slovaquie.

Ces derniers mois, entre les bateaux errants de migrants en méditerranée, les agressions commises par certains d’entre eux, les manifestations anti-migrants qui en découlent, notamment en Allemagne, la lutte entre Macron et Orban-Salvini; cette situation impose aux socialistes, nous, l’un des piliers de la construction européenne, d’assumer des responsabilités inédites.

Tout entreprendre, pour que cette campagne soit une campagne européenne et non rongée par des enjeux nationaux.

Tout entreprendre, pour que cette campagne ne nous conduise pas à n’avoir que des choix binaires, restrictifs et dangereux.

Tout entreprendre, pour éviter le piège : “progressistes contre nationalistes“. De ce point de vue, Macron joue au plan européen, sa tactique française, se mettre au centre et repousser les extrêmes. Un jeu très dangereux pour la démocratie, compte tenu des contextes nationaux et européens. Une sorte de politique du pire, dont on peut tirer quelques enseignements de l’histoire de ce continent, politique que l’on a vue se jouer dans tel ou tel pays au cours du 20ème siècle.

En effet, nous avons des responsabilités nouvelles, et le devoir de montrer un courage politique à la hauteur des enjeux inédits : le phénomène migratoire de masse et de longue durée, le dérèglement climatique, les sols en périls, la révolution numérique et ses conséquences, et des enjeux invariants : justice sociale, protection sociale, égalité des droits, renforcement des libertés collectives et individuelles, le combat pour la démocratie sociale et politique. Ce sont des responsabilités à prendre au niveau européen, voire, international, sur bon nombre de sujets.

Une force obscure pousse au repli. Aux limites des grandes agglomérations, en France et sur le continent européen, dans le fin fond des petites villes et des campagnes, des femmes et des hommes ont la rage au ventre face à un monde incompréhensible fondant sur eux et dont ils s’estiment les victimes. Ils carburent au ressentiment, prêts à adhérer à tous les discours promettant revanche, souveraineté et sérénité pour l’éternité.

Ces couches sociales peuvent se transformer en forces sociales ennemies de la démocratie, des libertés.

Elles ne se dégonfleront pas par miracle, mais par l’action pratique ; Par la démonstration concrète que l’Europe leur rapporte un bénéfice réel, rapide et immédiat.

C’est pourquoi, nous proposons une campagne pratique, positive, pour redonner de l’espoir, construire le rapport de force favorable vers un changement de cap, en mettant à sa juste place le social et la démocratie par rapport à la construction économique et aux traités de libre échange.

C’est en conduisant une campagne unitaire, sur des revendications concrètes, face à des cibles réelles (GAFA), que nous obtiendrons un renouveau de l’idée européenne, un vote utile et d’adhésion.

Julien Dray 

 

 

Pour suivre les débats et y participer, inscrivez-vous dans le groupe facebook de l’engagé.e. :

https://www.facebook.com/groups/171451933557529/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.