Archives de catégorie : Anonyme

Europe, en avant camarades !

Dans à peine quatre mois, les électeurs seront appelés à voter pour élire les députés européens. Quatre mois, c’est très long, mais c’est surtout très court.

Alors que le Chef de l’Etat entreprend une grande campagne de séduction auprès des Maires avec ses rencontres du Grand Débat pour relancer son parti dans la perspective des élections européennes, le Parti socialiste, lui fait toujours des ronds sur le parking du nouveau siège à Ivry.

La direction nationale nous dit qu’elle fait tout pour parvenir à une liste d’union de la gauche. Les discussions se poursuivent…

Mais à ce train-là, nous risquons surtout de ne pas avoir de liste.

Continuer la lecture

Violences policières, ultime digue de la monarchie républicaine ?


Dans les démocraties européennes, depuis 1945, et en particulier la France, pays où les conflits sociaux donnent le plus souvent lieu à des manifestations spectaculaires et éruptives, le maintien de l’ordre est axé sur le respect de la personne humaine, la gradation de la riposte, le respect d’une doctrine et d’une éthique. On fait baisser la tension en évitant la confrontation au strict nécessaire.

La gestion de la crise issue du mouvement des Gilets jaunes marque une rupture profonde de la doctrine de maintien de l’ordre en France. Dans ce conflit, le pouvoir Exécutif a pris la responsabilité d’un affrontement violent avec des armes qui ne sont pas utilisées dans les autres pays et avec des méthodes qui ont occasionné plus de 156 mutilations légères ou lourdes de nos concitoyens. 11 morts, plus de 1 000 blessés. Des médecins hospitaliers prennent en photo eux-mêmes des hématomes énormes, des joues arrachées, des membres lourdement blessés. Même mai 68 n’a pas connu ce nombre de victimes. et tout celà dans un silence assourdissant du Président de la République, du Premier Ministre et du Ministre de l’Intérieur.

Continuer la lecture

Italie, le réveil de la force?

Passée inaperçue dans les médias français, une manifestation organisée par le Parti Démocrate à Rome, le dimanche 1er octobre a réuni plus de 70.000 personnes.

Le Parti Démocrate a subi un revers électoral lors des dernières élections législatives au profit du Mouvement 5 étoiles et de la Ligue.

Le Parti démocrate a réussi à réunir 70.000 personnes sur la piazza del Popolo en plein coeur de Rome. Son jeune leader Maurizio Martina a exhorté les manifestants à se redresser et à reprendre la lutte, se référant à la résistance.

Continuer la lecture

Changer l’UE pour mettre l’Europe au service des Européens!


Dans la vie politique, il faut être offensif. Si on se défend, on a déjà perdu.”
François Mitterrand : Libération ; 24 mars 1988.

L’Europe a besoin d’un cours nouveau pour éviter son éclatement programmé.

L’ultime appel à l’Histoire ne suffit plus à mobiliser les peuples. L’union sacrée devient fragile, voire, parfois contre-productive.L’élargissement de l’Europe après la Chute du Mur de Berlin a fragilisé l’édifice, le rendant jusqu’à être ingouvernable au plus grand profit des forces du marché libre.

La forteresse s’est ouverte à tous les vents du productivisme et au libre échange débridé, la régulation devenant une exception. L’élargissement, sans approfondissement et intégration démocratique, en pleine vague conservatrice et néo-libérale, est certainement à la racine des problèmes de fond que connaît l’Union aujourd’hui.

Continuer la lecture

La vacance de Monsieur Hulot

On connaît tous sa grande silhouette maladroite, sa démarche si peu politique, son côté grand héron mal à l’aise dans un costume.

On l’a connu hésitant, faisant un pas à gauche, un pas à droite, cherchant s’il doit y aller ou pas. Courtisé par Chirac, approché par Sarkozy, il fera un petit tour dans les allées du pouvoir hollandais, avant de céder aux sirènes du macronisme. Il y allait pour peser.

On allait avoir des séquences « passion », enchaînées par des séquences « frisson »… Lui qui avait sauté en parachute, plongé en eaux troubles, au service de la nature, il pourrait faire le même bluff télégénique au service de l’écologie politique…

Continuer la lecture

L’Européen Lambda n’est pas à la CDU !

L’élection d’Emmanuel Macron « aurait » redonné sens au projet Européen et espoir aux technocrates de Bruxelles. Dans le discours on sent en effet une volonté d’être partie prenante d’un avenir commun.

Mais de quelle Europe parle-t-on ? et de quel avenir pour les Européens ?

Une Europe qui se suffirait d’avoir un marché intérieur fécond et d’être une structure économique ayant atteint la « taille critique » pour affronter, sereinement, la mondialisation ?

Une Europe qui s’autoriserait quelques règles communes sans chercher à rapprocher les peuples, sans les associer tout à fait ?

Une Europe de la concurrence libre et non faussée qui submergerait les modèles sociaux, la protection des plus faibles, les vocations solidaires, humanitaires ?

Continuer la lecture